News

Apr 28, 2016
Catégorie : Equipement
Posté par : admin

Les resultats sont désormais consultables en ligne à l'adresse suivante : 

Disponnible ici !

Sep 15, 2013
Catégorie : Equipement
Posté par : admin

La SCP de Radiologie s’est dotée d’un nouvel appareil de mammographie rue Chanzy. Il s’agit d’un mammographe de marque Philips dernière évolution de SECTRA reposant non pas sur un tube à rayon X mais d’un détecteur photonique à balayage (selon la méthode de « chambre de Charpak ».) Très haute résolution et irradiation en baisse.
Sep 1, 2013
Catégorie : Equipement
Posté par : admin
Le cabinet de radiologie de la rue Chanzy a fait l’acquisition début septembre d’un nouvel appareil qui permet de réaliser toutes vos radiographies panoramiques dentaires et télécranes en numérique pour vos bilans dentaires et orthodontiques. 
Il a le double avantage d’une meilleure résolution pour une dose nettement réduite.
 

Nos Equipements

La radiothérapie aux Centres Pierre et Marie Curie

Notre équipement en radiothérapie est composé des 4 machines matchées entre elles (de marque ELEKTA) ce qui signifie que le patient peut passer d’une machine à l’autre pour n’importe quelle technique (VMAT, IMRT). L’avantage majeur d’un tel équipement est qu’il diminue le risque qu’un patient manque une séance de traitement à cause d’un arrêt machine (panne,…)

Ces nouveaux équipements de radiothérapie permettent d'administrer le traitement avec une plus grande précision de positionnement 2D, 3D, 4D et dans un temps plus court pour améliorer le confort du patient.

L’équipement d’un imageur intégré (= Cone Beam CT) installé sur l’un des deux accélérateurs dans chaque centre permet aux patients de bénéficier de la précision et de l'efficacité de la Radiothérapie Guidée par des Images (IGRT). Cette technologie vérifie avant chaque séance de traitement la zone à traiter calculée avec la zone traitée en réel, donc une précision 3D.

La méthode VMAT (Volumetric Modulated Arc Therapy) utilise une radiothérapie conformationnelle avec modulation d'intensité (RCMI), afin d’améliorer la distribution de la dose d’irradiation au volume cible tumoral de forme complexe et en diminuant la dose d’irradiation aux tissus sains de voisinage (par exemple : moelle, larynx, poumon,…).

La dose est délivrée en faisceaux de rayons simples ou multiples balayant en arc(s) ininterrompu(s) autour du patient, afin de réduire de manière significative les temps de traitement. Cette technique permet de diminuer la toxicité aigue et tardive afin d’optimiser la qualité de vie.

L’utilisation de l’imagerie couplée au traitement permet notamment une radiothérapie adaptative c'est-à-dire que le traitement est adapté à l’évolution du patient au cours de sa prise en charge. S’il y a un changement morphologique (perte de poids,…), le patient repasse un scanner et la dosimétrie est refaite = radiothérapie adaptative.

Tous les patients atteints d’un cancer ORL, pulmonaire, gynécologique, prostatique ou rectal sont traités au Centre Pierre Curie par modulation d’intensité à fin de réduire la toxicité radique en diminuant la dose administrée sur les tissus sains.

De plus, le système Elekta XVI Symmetry™ permet également d’obtenir une imagerie 4D en direct du mouvement de l’organe avant le traitement. Cette imagerie 4D, sans nécessiter de mettre en place des marqueurs, permet une précision ultime dans le traitement des cancers avec mobilité importante tels que les cancers bronchiques, mammaires, hépatiques.

Enfin, grâce au 4D et à la précision que cette technique apporte, nous pouvons réaliser des "traitements hypofractionnés" qui consistent à délivrer des doses d'irradiation plus élevées, focalisées sur la tumeur en réduisant les doses sur les organes voisins et ainsi de diminuer les effets secondaires aigus et tardifs. 

 

Le Centre Marie Curie

      • 1 accélérateur  de type Synergy Platform avec un collimateur multi-lame et un imageur portal IViewGT (ELEKTA) - 2011
      • 1 accélérateur de type Synergy Platform avec un collimateur multi-lame, MLC type 2, un imageur portal IViewGT, un Xvi (Cone Beam) et VMAT (ELEKTA) - 2010
      • Systèmes de planification de dose : 5 stations pinnacle (philips) : Deux stations 810X client pinnacle et trois stations 810x client pinnacle3 avec imrt et dmpo.
      • Réseau et système de R&V : MOSAIQ 1.6 (IMPAC Medical Systems) - 2010
      • Systèmes de dosimétrie in vivo : 2 systèmes de mesure de doses in vivo Apollo (MIMATOR - TECHNOLOGIE DIFFUSION) avec le logiciel associé – 2008
      • Logiciel de double calcul d’U.M. : IMSure (View Tec)
      • Systèmes de contrôle de qualité

Le Centre Pierre Curie

      • 1 accélérateur  de type Synergy Platform avec un collimateur multi-lame et un imageur portal IViewGT (ELEKTA) - 2012
      • 1 accélérateur de type Synergy Platform avec un collimateur multi-lame, MLC type 2, un imageur portal IViewGT, un Xvi (Cone Beam) et VMAT (ELEKTA) - 2011
      • 1 scanner dédié à la radiothérapie Light Speed de GE : installé fin 2007 – 5 lasers mobiles A2J
      • Systèmes de planification de dose 6 stations pinnacle (philips) 2011 : 1 serveur, 2 stations clients + 3 stations 810x pinnacle3 avec imrt et dmpo.
      • Réseau et système de R&V : MOSAIQ 1.6 (IMPAC Medical Systems) - 2010
      • Systèmes de dosimétrie in vivo : 2 systèmes de mesure de doses in vivo Apollo (MIMATOR - TECHNOLOGIE DIFFUSION) avec le logiciel associé – 2008
      • Logiciel de double calcul d’U.M. : IMSure (View Tec) - 2010
      • Systèmes de contrôle de qualité

L'Espace Artois Santé

IRM Artois

      • IRM SIGNA 1.5Tesla HDxt (General Electric)

 

 

Centre de Médecine Nucléaire Artois

      • 1 Gamma-Camera Siemens E-CAM tomographique double tête
      • 2 Gamme-Cameras Siemens SYMBIA tomographique double tête

      • Appareils de mesures (activimètres, contaminamètre, radiamètre, borne de contrôle)
      • Matériels de contrôle qualité.

TEP Jean Perrin

      • 1 Tomographe à émission de positons couplé à un Tomodensitomètre à rayons x de type Discovery PET/CT 690 Elite (GE Healthcare). 

        Pour la cancérologie, cet appareil nous permet de réaliser des images diagnostiques en 4D (TEP 4D) afin de visualiser la physiologie de la tumeur. 

        En Tomographie par Emission de Positons (TEP), la quantification du signal recueilli doit être la plus précise possible si l'on veut suivre l'évolution de la maladie d'un patient, particulièrement s'il s'agit d'évaluer l'efficacité d'un traitement. Cependant, le signal détecté par le TEP peut être est troublé par les mouvements respiratoires du patient. Dans le cadre de la technique TEP 4D, nous tenons donc compte de la respiration des patients lors de l'acquisition des images. 

      • Appareils de mesures (Activimètre, contaminamètre)
      • Matériel de contrôle qualité

Le Scanner

      • 1 Scanner BrightSpeed Elite – Classe 3 - General Electric

Radiologie Conventionnelle

      • 3 tables de radiologie (Prestige V.H, Prestige S.I, Traumalix)
      • 1 Table numérique Capteur Plan Definium 6000

 

 

      • 1 panoramique dentaire (OP 200)
      • 2 appareils mobiles (AMX 4 Plus GE, Mobylett Plus SIEMENS)
      • 3 amplis de bloc (2 x OEC 7700 GE, Sténoscop 2 série 9000 GE) 
      • 2 échographes 
      • 1 Mammographe Numérique SECTRA Capteur Plan

Le Cabinet de Radiologie Rue Chanzy

      • 2 tables de radiologie (Prestige 1600 E, Prestige S.I)
      • 1 suspension couplée à un Télécrâne (Statorix Contatc)
      • 1 panoramique dentaire : Orthophos (SIEMENS)
      • 2 échographes
      • 1 Mammographe : DMR Plus

L'IRM GIE-GIMA

    • IRM SIGNA 1.5Tesla HDxt (General Electric)
Previous page: Organigramme  Page suivante : Démarche Qualité