Hystérosalpingographie

L’hystérosalpingographie est une technique radiographique destinée à étudier l’utérus et les trompes de Fallope. Elle est réalisée en utilisant un produit de contraste pour opacifier l’intérieur de la cavité utérine et des trompes. Cet examen est notamment réalisé en cas d’hypofertilité, de malformation utérine ou d’obstruction des trompes.

Déroulement de l’examen

"
Préparation
"
Déroulement
"
Après l'examen
Chez une patiente non ménopausée et en cycles spontanés, l’examen sera dès lors réalisé en première partie de cycle, c’est-à-dire quelques jours après la fin des règles. Vous devez donc signaler toute perte de sang anormale qui pourrait faire envisager une grossesse. En cas de doute, n’hésitez pas à en faire part au médecin qui réalise l’examen.
Chez certaines personnes, la prise préalable (1h avant l’intervention) d’un anti-douleur (anti-inflammatoires non stéroïdiens ou paracétamol) peut être nécessaire.

L’hystérosalpingographie débutera par une toilette antiseptique, la mise en place d’un spéculum et d’une canule en regard du col de l’utérus de la patiente préalablement allongée (en position gynécologique) afin de permettre l’injection du produit opaque. Le suivi de l’injection se fait sous contrôle radiographique pour observer sa progression. L’examen dure au total une trentaine de minutes.

Une fois votre examen terminé on vous indiquera la salle d’attente pour les résultats. Un livret comprenant les radiographies réalisées et le compte rendu du médecin vous sera donné dans les plus brefs délais. Si vous le souhaitez, vous pouvez repasser plus tard pour récupérer les résultats.

Informations importantes

Y'a-t-il des précautions à prendre ?

L’injection dans le col de l’utérus étant réalisée à partir d’un produit opaque aux rayons X qui contient de l’iode, l’hystérosalpingographie est contre-indiquée chez les personnes qui souffrent d’une « hypersensibilité allergique » à l’iode.

En cas de grossesse ou de risque de grossesse, il est important d’en informer les manipulateurs. Ce sera le médecin radiologue qui prendra la décision de réaliser l’examen ou non.

Bon à savoir

Hystérosalpingographie et douleurs ? À la suite d’une hystérosalpingographie, des symptômes peu graves et peu fréquents peuvent faire leur apparition chez la patiente dans les jours suivant l’examen : douleurs et crampes abdominales de type « règles », saignements vaginaux.

Si vous ressentez ce type de douleur de manière importante, n’hésitez pas à nous contacter.

Il est important de nous communiquer :

La présence d’objets métalliques sur la zone à radiographier est gênante pour l’interprétation des images, nous vous conseillons donc de venir sans bijoux ni éléments métalliques sur vos vêtements

Documents importants

  • Questionnaire consentement que vous avez reçu complété et signé
  • Vos radiographies ou précédents examens en rapport avec votre rendez-vous, pour que votre radiologue puisse interpréter votre examen dans les meilleures conditions
  • L'ordonnance du médecin prescrivant l'acte.
  • La liste des médicaments que vous prenez
  • La CARTE VITALE à jour
  • L'attestation CMU ou ACS
  • La feuille d’accident de travail (si besoin)
  • L’attestation si vous êtes en maladie professionnelle
  • Un moyen de règlement (chèque, CB ou espèces)

Les différents centres où sont pratiqués cet examen

Radiologues pratiquants cet examen

Donnez votre avis sur le centre

Nous accordons beaucoup d'importance à la satisfaction de nos patients. Prennez quelques instants pour donnez votre avis afin que nous puissions améliorer notre qualité de d'accueil et de soins.

Aller au contenu principal